Contact

Conférence sur les perspectives salariales : L’UNSA Fonction Publique demande d’aller plus loin !

- Cliquez ci-dessus !


L’UNSA Fonction Publique prend acte positivement de la décision immédiate, annoncée lors du lancement de la Conférence sur les perspectives salariales dans la fonction publique, qui porte l’indice minimal de traitement de tous les agents publics à l’indice 340, dès le 1er octobre 2021.

- Cette disposition répond à la revendication constante de l’UNSA Fonction Publique qu’aucun agent public exerçant à temps plein ne soit payé avec un salaire inférieur au SMIC. Ainsi les agents publics, contractuels comme fonctionnaires, toucheront au moins 1593,25 € brut.

Par ailleurs, le retour de l’inflation met en évidence les limites de la politique du gel de la valeur du point d’indice qui conduit à un tassement des grilles indiciaires entre les grades et les catégories. L’UNSA Fonction Publique souhaite, en particulier, que le chantierdes grilles des agents de catégorie B soit ouvert urgemment.

Dans les services, nombre d’agents de catégorie C, ayant atteint le grade d’adjoint principal de 1ère classe (AAP1-ATP1 ou C3) attendent depuis de nombreuses années, la reconnaissance de leur engagement professionnel par leur inscription sur la liste d’aptitude de secrétaire administratif de classe normale.

L’UNSA ITEFA se doit de rappeler d’une part, que « le reclassement se fait toujours à l’indice égal ou immédiatement supérieur » et d’autre part, en alertant les collègues « d’une aberration administrative » qui va se faire jour au 1er janvier 2022, si le repyramidage des corps de catégorie « B » ne fait pas l’objet d’une prise en compte énergique par le ministère de la fonction publique. (voir la pièce jointe au bas de cet article.)

https://www.unsa-fp.org/article/Une-conference-sur-les-perspectives-salariale-lUNSA-Fonction-Publique-demande-daller-plus-loin

• Pour consulter la grille actuelle des Secrétaires administratifs, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://itefa.unsa.org/?2019-Grille-indiciaire-du-corps-des-SAMAS-au-1er-janvier