Contact

21 AVRIL 2005

TOUTES LES ORGANISATIONS SYNDICALES ONT CLAQUE LA PORTE...

Communiqué intersyndical (extrait)

Pour l’UNSA, la CGT, la CFDT, SUD, SNU et FO :
- Il y en a... MARRE !

- Que les ministres accordent leurs violons et qu’ils répondent, sans ambiguïté, aux 6 points de la plate-forme revendicative intersyndicale !

- Les organisations syndicales ont décidé, A L’UNANIMITE, de quitter le CTPMC :

- Elles refusent de cautionner un tel manquement à la transparence exigée lors de réelles négociations,

- Elles refusent de cautionner un tel MEPRIS opposé au droit à un déroulement de carrière, au droit à percevoir un salaire décent.

- Rappel de la plate forme intersyndicale revendicative :

- 1- L’obtention de 150€ (soit 35 points d’indice pour tous ;

- 2- La promotion de tous les proposables et la carrière linéaire ;

- 3- Un réel débouché vers la catégorie "B" ;

- 4- Aucun agent ne doit subir de transfert auprès des collectivités territoriales, tous doivent conserver leur statut de fonctionnaire d’Etat ;

- 5- L’arrêt des suppressions des catégories "C" ;

- 6- La levée immédiate des restrictions à l’exercice du droit syndical telles qu’opposées aux agents ayant participé au rassemblement organisé à Sablé s/ Sarthe ;

Enfin, qu’une réunion soit rapidement organisée en présence de toutes les organisations syndicales de nos ministères sociaux sur l’ensemble de ce dossier et qu’au préalable les documents échangés leur soient transmis (lettre des ministres Gérard Larcher et Douste-Blazy à leurs correspondants "Fonction Publique" et "Budget", et au Premier Ministre, pré-projet dérogatoire...).

- ALLONS-NOUS NOUS SATISFAIRE DE RÉPONSES ALAMBIQUÉES ?

..."Soyez convaincus que tant le secteur travail que le secteur solidarité partagent la même préoccupation : faire de ce dossier, la priorité de nos ministères ! Elle s’est concrétisée dès 2004, par l’abondement des crédits dans le budget 2005 et par les interventions multiples auprès du Ministre de la Fonction Publique (Cabinet) ! Et c’est bien là que se trouve le blocage"... .

- Sur le plan de transformation d’agents en adjoints :

1- Le projet de décret soumis en août dernier pour avis, prévoyait l’organisation d’un plan sur 2ans dont le financement de la 1ère tranche a été provisionné en loi de finance 2005, et une proposition de financement pour 2006 .

2- Le ministère de la fonction publique lors d’une rencontre en janvier 2005 aurait déclaré ce projet irrecevable.

De son côté, en catimini, l’administration a réfléchi sur des propositions pour contester l’argumentaire développé et écarter les risques évoqués. Des rencontres se sont tenues entre DAGEMO/DAGPB/ représentant du cabinet et leurs homologues au niveau fonction publique pour expliquer à nouveau les enjeux essentiels, une autre serait programmée en Mai prochain...

- Sur le dialogue social :

Il va s’en dire qu’à aucun moment l’avis des organisations syndicales n’a été demandé ! Et la réponse, au regard de la problèmatique exposée aurait été et est NON !!!

Sur l’accès de C en B

La difficulté vient du reclassement des contrôleurs du travail en CII qui interdit toute promotion sur liste d’aptitude de C en B.

Le ministère de la Fonction Pubique, refuse de créer un corps spécifique de secrétaire administratif dans les services déconcentrés travail, la volonté actuelle étant de supprimer des corps par voie de fusion. L’administration propose d’ouvrir un concours dans le corps des SA des services déconcentrés solidarité, sachant que les postes obtenus au nombre de 246, en loi de finances 2004 et 2005 par le secteur travail seraient ouverts tout à la fois aux agents des DDTEFP, DRTEFP, DRASS et DDASS...

- Dialogue social :

L’administration fait "sa cuisine interne" sans prendre la peine de consulter les organisations syndicales pour connaître l’avis des personnels !!!

La volonté "d’aboutir" des représentants des ministres apparait "comme un simple affichage".

Pour preuve : Il nous avait été annoncé dès décembre, l’arbitrage du 1er ministre sur ce dossier : ce dernier n’a toujours pas été sollicité ! Trop c’est trop...!


P.-S.

- L’intersyndicale appelle tous les agents à se réunir en AG pour décider massivement des actions à mettre en oeuvre pour démontrer leur détermination à voir aboutir leurs revendications légitimes !