Contact

Accueil » Actualité » Heures supplémentaires : la mise en œuvre relève de la (...)

Heures supplémentaires : la mise en œuvre relève de la quadrature du cercle

« Travailler plus pour gagner plus... », le gouvernement élabore un dispositif complexe à partir d’un slogan.

Qu’attendre d’un tel dispositif :

- qui ne concernera que les salariés ayant déjà un emploi puisque les employeurs auront tout intérêt à ne pas embaucher ; seules les heures supplémentaires bénéficiant d’une exonération totale des charges,

- qui, s’il n’est pas financé par l’impôt direct poussera à l’augmentation de la TVA (ou assimilé) ce qui serait un facteur supplémentaire d’inégalité,

- qui ne procure qu’un avantage immédiat pour ces bénéficiaires au détriment du financement des régimes de retraites et de l’assurance chômage,

- qui parie sur une relance de la consommation grâce à un pouvoir d’achat supérieur censé inciter à plus d’activité et d’emploi, si toutefois les consommateurs ne se précipitent pas sur des produits importés ?

- Pour l’UNSA, travailler plus pour gagner plus, passe en priorité par des politiques de croissance en particulier la recherche et l’innovation permettant ainsi la création d’emplois bénéficiant au plus grand nombre.

- La sortie du chômage par le travail est une priorité de l’UNSA qui ne doit pas non plus faire oublier les situations d’exclusion et de détresse qui impliquent des dispositifs ciblés.


dimanche 10 juin 2007