Contact

Evolution des effectifs du corps des contrôleurs du travail

Document réalisé par la DRH en février 2016.

Départs en retraite prévisibles EPIT Total départs du corps effectifs physiques
2015 78 205 283 2631
2016 68 250 318 2313
2017 120 250 370 1943
2018 150 250 400 1543
2019 141 250 391 1152
2020 175 0 175 977
2021 184 0 184 793
2022 167 0 167 626
TOTAL 1083 1205 2288 -

Hypothèses DRH :

1. départ en retraite à 63 ans, âge moyen de départ constaté sur cette catégorie au cours des 2 dernières années (source : Sésame)

2. plan de transformation d’emploi sur 7 ans avec des promotions à 205 en 2015 puis 250 les 4 années suivantes

3. non prise en compte des sorties par promotions dans le corps des IT via la Liste d’aptitude* soit 1/5 des postes offerts aux concours : externe, interne et 3ème voie (9 l’an dernier) ou autres (concours, détachements avec intégration, démissions…)

*NDLR UNSA ITEFA : Suite au CTM du 4 février 2016 qui introduit désormais dans le statut du corps de l’inspection du travail, une clause de sauvegarde, que l’UNSA ITEFA n’a cessé de réclamer depuis la mise en place du PTE sanctionné par l’EPIT, il est logique de penser que la liste d’aptitude au grade d’inspecteur du travail sera plus conséquente dès 2016.

Compte tenu des départs en retraite prévisibles et des promotions de contrôleurs du travail réussissant l’EPIT et sans compter les sorties par promotion via la liste d’aptitude dans le corps de l’inspection du travail ou autres sorties, le corps des CT compterait 977* agents à la fin du PTE et 626* en 2022.

*NDLR UNSA ITEFA : lors du même CTM, notre OS a demandé que soit mise en place des dispositions transitoires et finales pour verser au fur et à mesure les CT membres du corps dans celui du corps de l’inspection du travail. C’est la raison pour laquelle l’UNSA ITEFA s’est abtenue sur la modification du statut du corps de l’inspection du travail, saluant le recouvrement de la Hors Échelle B.