Contact

CTPM du 18 février 2010

Un CTPM où la parité du personnel a interpellé à plusieurs reprises l’administration sur les procédures, les textes en vigueur !!!! et son urgence à passer des projets pas finalisés et posant de nombreuses questions !!!

- Le CTPM du 18 février 2010 a été convoqué sur 3 points : 2 pour avis et un pour information

** la modification du statut de l’inspection du travail
** un arrêté portant sur la formation, l’évaluation et la sanction concernant la scolarité des IET
** la composition future des CTPM et CTPC par rapport aux compétences des 2 secteurs.

- Le 1er point de l’ordre du jour concernant le statut de l’IT a fait l’objet d’un retrait dans la mesure où l’administration n’a pas respecté les textes réglementaires : un nouveau CTPM sera convoqué le 18 mars prochain

- L’arrêté relatif à la scolarité des IET a fait l’objet d’un vote contre unanime de la parité syndicale et évidemment d’un vote favorable de l’administration !!

- Sur la composition des CTP futurs, des points restent encore incertains et sont en attente de réponse, notamment sur la date et l’organisation des CTPM et CTPR, sur la position du conseil d’Etat quant à un éventuel et ultime report des élections, sur la notion de "qui est électeur et éligible"...etc

-  Parmi les questions diverses, notre syndicat est intervenu sur les conséquences désastreuses de la mise en place des DIRECCTE mais également très vigoureusement sur le dernier avis de vacances pour les postes de A et sur la situation réservée au corps des attachés.

- Nos représentants ont qualifié cet avis de "provocation" et ont dénoncé fermement l’inexistence d’une GPEC, digne de ce nom, l’attitude de la dagemo, qui entretient une pseudo rivalité entre les 2 filières, la technique avec les corps de l’inspection, et l’administrative, constituée principalement en S/D par les AAAS et les APAS : rivalité néfaste au collectif du travail et aux intéressés, doublement en cette période de réforme et de restructuration.

- Contrairement aux autres syndicats élus à la CAP des AAS, l’UNSA-Itefa se doit de rappeler qu’elle proteste à chaque commission devant "ce vide" de gestion et de perspective de carrière et réclame ainsi avec détermination que les métiers administratifs trouvent leur place et renforcent ainsi par leur technicité propre nos structures ministérielles au niveau des DIRECCTE, au même titre que l’inspection du travail, sans que les uns lésent les autres mais au contraire aient chacun un déroulement de carrière en progression et ne connaissent pas un "déclassement programmé" avec les chantiers ouverts par la FP, induits de la RGPP et de la REATE.
- En outre, elle s’oppose à toute intégration des corps, issus d’autres filières professionnelles, contrairement aux autres OS qui votent favorablement avec l’administration, favorisant ainsi encore plus le manque de postes en mobilité pour les AAAS et en débouché pour les APAS

- Pour lire notre déclaration liminaire, qui porte essentiellement sur la modification du statut de l’IT, cliquez sur l’icone jointe
mais vous pourrez également prendre connaissance des principaux points mis en discussion sur les 2 autres textes passés en cliquant sur la 2ème icone jointe également.