Contact

BOYCOTT DU CTM du 18 avril 2013 par : la CGT, le SNUTEFE et SUD !

Ou Comment encore RETARDER le dossier DES CONTRÔLEURS DU TRAVAIL !

Ces organisations syndicales, qui se sont tenues bien loin d’une « juste reconnaissance des CT » en les abandonnant à leur revendication pendant 5 ans, soit en évitant toute prise de position concrète, soit en proposant des grilles irréalisables et irréalistes, viennent de « tomber les masques » , une nouvelle fois !

Pour mémoire :

Après avoir tenté d’arrêter un processus qui leur a échappé (PTE contrôleurs/inspecteurs), en s’adressant à la représentation parlementaire (UMP-janvier 2013) qui a saisi, sans succès, le Conseil constitutionnel, elles continuent « cette lutte » aujourd’hui :

- Comment gagner du temps ?

POUR RÉDUIRE À NÉANT LES PREMIERS PAS D’UNE « JUSTE RECONNAISSANCE DES CONTRÔLEURS DU TRAVAIL »

Boycotter le CTM de ce jour !

- Ce dernier devait traiter de « la revalorisation de la situation statutaire des contrôleurs du travail » aux conditions suivantes :

1) la mise en extinction du corps qui préserve le statut particulier des contrôleurs du travail ;

2) la revalorisation indiciaire du corps par l’application des grilles qui ne sauraient être inférieures à celles mises en place dans le cadre du NES.

-  Aujourd’hui, elles s’abritent derrière la saisine du ministre pour l’ouverture d’une négociation « politique » sur ce dossier ! ???

Depuis 2008, l’UNSA ITEFA n’a cessé de réclamer la grille, de A type, pour TOUS les contrôleurs du travail (CT) !

-  Mais où étaient-elles donc pour appuyer cette revendication légitime ?

Contrôleurs du travail ! NE SOYEZ PAS DUPES !

L’UNSA ITEFA demande une revalorisation sur 5 ans, temps de la mandature, pour TOUS les CT ! 540 postes : c’est trop peu !

L’UNSA ITEFA revendique fermement notamment leur promotion par la voie de PTE massifs !


titre documents joints