Contact

Rencontre avec Michel SAPIN, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social, avec les représentants des personnels du ministère

- Ayant souhaité engager rapidement avec les OS représentatives ministérielles un dialogue constructif, le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a pris l’initiative de recevoir ce lundi les six organisations syndicales représentatives.

- En préambule, le Ministre a rappelé son souhait d’engager rapidement avec nous, représentants des personnels du ministère, un dialogue social serein et respectueux : condition essentielle pour lui de la réussite des actions de notre ministère, dont l’efficacité repose sur l’engagement des hommes et des femmes qui y travaillent.

- Il a en premier lieu évoqué les drames personnels et professionnels qui ont profondément marqués les agents de ce ministère et est revenu sur les difficultés et souffrances partagées quels que soient les niveaux de responsabilité.

- Le ministre a fait part de deux convictions :

- ** La première, celle de l’importance d’un ministère important, placé particulièrement au cœur du redressement de la France, de son économie, de son industrie et du bon fonctionnement de la société.

- Il a rappelé son attachement à la justice au travail dont l’ensemble des agents, et les organisations syndicales de ce ministère en sont les acteurs principaux.

- ** La seconde, celle du dialogue social en général mais aussi en particulier de ce ministère : c’est un état d’esprit et des négociations autour de textes à faire vivre dans le respect de chacun.

- L’ensemble des syndicats ayant répondu favorablement à cette rencontre, que nous n’avions pas eue depuis plus de 5 ans de la part d’un des ministres de tutelle (5 en 4 ans !), l’échange, qui a suivi, a permis que chaque OS fasse part dans sa déclaration certes de sa volonté égale de retrouver un vrai dialogue social, et non ce simulacre encore toujours d’actualité en centrale comme dans les DIRECCTE, mais également de rappeler la gravité des problèmes, des dysfonctionnements, de la souffrance des agents dans tous les services et concernant toutes les catégories notamment sur les pôles « travail » et « 3E », sans obérer le fonctionnement de la centrale.

- Parmi les sujets abordés par les organisations syndicales, les principaux ont été :

- • la nécessité d’un dialogue social apaisé et constructif à tous les niveaux, en centrale et sur le terrain,

- • l’arrêt de la RGPP et les réorganisations qu’elle a entraînées,

- • les suppressions d’emploi et en particulier celles des agents de catégorie C,

- • la revalorisation du corps des contrôleurs du travail,

- • l’équité dans le traitement des personnels quel que soit leur statut, leur origine et leur rattachement en gestion,

- • l’arrêt des objectifs chiffrés, de la PFR et des entretiens professionnels.

- En conclusion de cette première entrevue, le ministre a noté la tonalité de la rencontre grave et respectueuse, révélant la profondeur des inquiétudes et l’expression des revendications.

- Il a noté dans ce « constat syndical » des thématiques de nature gouvernementale (arrêt de la RGPP), des questions, qui seront abordés dans la conférence sociale de juillet (un atelier sur la fonction de l’Etat), des sujets plus catégoriels ministériels (évolution du statut des CT), des interrogations touchant la jonction et la coordination avec d’autres ministères sur les politiques du travail et celles de l’emploi, sans oublier les thèmes touchant l’ordre de l’humain, de la vie quotidienne des personnels.

- Il a proposé qu’un « cadre global » soit élaboré ensemble pour rétablir un dialogue social de qualité dans ce ministère, à tous les niveaux, au niveau national comme dans chaque DIRECCTE.

- Auparavant, le ministre a informé les organisations syndicales que ce premier échange serait suivi rapidement de rencontres bilatérales entre le directeur de son cabinet et chaque organisation syndicale représentative.

- Il a en outre annoncé qu’il présidera lui-même le prochain comité technique ministériel qui aura lieu avant le 14 juillet.

- En cliquant sur l’icône, qui accompagne cet article, vous pourrez prendre connaissance de la déclaration liminaire de l’UNSA –Itefa.

L’équipe de l’UNSA- Itefa


titre documents joints