Contact

Recrutement d’inspecteurs du travail au titre de l’année 2010

AU JORF n°0150 du 1 juillet 2010, est paru l’arrêté du 18 juin 2010 autorisant au titre de l’année 2010 l’ouverture des concours externe, interne et du troisième concours pour le recrutement d’inspecteurs du travail

NOR : MTSO1015455A

-  Par arrêté du ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique en date du 18 juin 2010, est autorisée au titre de l’année 2010 l’ouverture des concours externe, interne et du troisième concours pour le recrutement d’inspecteurs du travail.

- Les inscriptions s’effectueront par internet https://www.concours.travail.gouv.fr du 20 septembre au 12 octobre 2010, terme de rigueur .
- Chaque candidat recevra, par voie postale, une confirmation de son inscription par internet.
- En cas d’impossibilité matérielle de s’inscrire par voie télématique, les candidats pourront demander un dossier d’inscription par courrier à l’adresse suivante : ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique, DAGEMO, BGPEF, section concours, 39-43, quai André-Citroën, 75902 Paris Cedex 15, du 20 septembre au 12 octobre 2010, délai de rigueur.

- Le dossier d’inscription dûment rempli ou la confirmation d’inscription par internet devront être renvoyés à l’adresse ci-dessus, au plus tard le 25 octobre 2010, le cachet de la poste faisant foi, accompagnés des pièces justificatives requises et du certificat médical requis pour les candidats déclarés handicapés demandant un aménagement d’épreuves.

- Les épreuves d’admissibilité des concours interne et externe pour le recrutement d’inspecteurs du travail auront lieu les 5 et 6 janvier 2011.
Les épreuves d’admissibilité du troisième concours de recrutement des inspecteurs du travail se dérouleront le 6 janvier 2011.

- Les candidats au troisième concours devront remettre, le jour de l’épreuve d’admissibilité, un dossier de reconnaissance des acquis de leur expérience professionnelle conforme au modèle disponible sur les sites du ministère chargé du travail : https://www.concours.travail.gouv.fr (rubrique métiers, épreuves et programmes) ou http://www.travail-solidarite.gouv.fr (rubrique métiers et concours).

- Les épreuves écrites se dérouleront dans les centres suivants :
- En métropole :
Ajaccio, Amiens, Besançon, Bordeaux, Caen, Châlons-en-Champagne, Clermont-Ferrand, Dijon, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Orléans, Paris, Poitiers, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse.
- Dans les départements et collectivités territoriales d’outre-mer :
Basse-Terre, Fort-de-France, Cayenne, Mamoudzou, Nouméa, Saint-Denis de La Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon, Papeete.

- Cependant, des centres pourront être supprimés ou créés suivant le nombre et la localisation des candidatures enregistrées.

- Les épreuves orales des trois concours auront lieu à Paris ou en proche banlieue parisienne à compter du 16 mai 2011.
- Conformément aux dispositions de l’annexe de l’arrêté du 9 juin 2009 et de l’article 6 de l’arrêté du 30 juin 2009, les candidats admissibles au concours interne devront établir, pour la deuxième épreuve d’admission, un dossier de reconnaissance des acquis de leur expérience professionnelle conforme au modèle disponible sur les sites du ministère chargé du travail :https://www.concours.travail.gouv.fr (rubrique métiers, épreuves et programmes) ouhttp://www.travail-solidarite.gouv.fr (rubrique métiers et concours).
- Ce dossier, accompagné des pièces demandées et des éventuelles annexes, devra être adressé par courrier à l’adresse suivante : ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique, DAGEMO, BGPEF, section concours, 39-43, quai André-Citroën, 75902 Paris Cedex 15, dans les huit jours ouvrés suivant la date de l’admissibilité, le cachet de la poste faisant foi.
Les dossiers ou compléments établis par le candidat qui seraient envoyés après cette date seront refusés et retournés au candidat.

- La composition du jury et le nombre de postes offerts aux concours seront fixés par arrêtés du ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique.