Contact

Huit organisations syndicales ont décidé de s’adresser au Premier ministre, à l’occasion de ses vœux aux agents publics, pour lui rappeler leurs exigences en matière de salaire et de pouvoir d’achat.

Lundi 20 janvier 2014 au soir, les organisations syndicales de la fonction publique (sauf FO) se sont réunies pour échanger sur plusieurs sujets à l’ordre du jour de l’agenda social cette semaine (droit syndical, régime indemnitaire).
A cette occasion, elles ont décidé d’élaborer une adresse commune au Premier ministre, à l’occasion de ses vœux ce jour aux agents publics à METZ, pour lui rappeler leurs exigences en matière de salaire et de pouvoir d’achat.

Paris, le 23 jan­vier 2014

Monsieur Jean-Marc Ayrault

Premier Ministre

Hôtel Matignon

57 rue de Varenne

75700 Paris

Monsieur le Premier minis­tre,

Vous pré­sen­tez aujourd’hui à Metz vos vœux aux agents de la Fonction publi­que pour l’année 2014.

Lors de sa récente confé­rence de presse, le Président de la République a annoncé de nou­vel­les économies pour finan­cer le Pacte de res­pon­sa­bi­lité. Il a chif­fré à 50 mil­liards la baisse de la dépense publi­que pour 2017.

Des années de RGPP ont conduit à des sup­pres­sions mas­si­ves d’emploi, à des restruc­tu­ra­tions de ser­vice à dégra­der les condi­tions de tra­vail des agents mais aussi la qua­lité des ser­vi­ces. Cette nou­velle annonce ne peut que nous inquié­ter car, à nou­veau, un chif­fre d’économies bud­gé­tai­res à attein­dre prend le pas sur la néces­sité qu’il y a à redon­ner un rôle à notre Fonction publi­que pour faire face aux besoins de notre pays. Nous le réaf­fir­mons ici, la Fonction publi­que est source de riches­ses.

Par ailleurs, nous nous sommes adres­sés à vous uni­tai­re­ment en décem­bre 2013 pour vous deman­der d’ouvrir des négo­cia­tions afin de mettre fin à quatre années de gel des salai­res et reva­lo­ri­ser les salai­res de tous les agents de la Fonction publi­que. A ce jour, nous n’avons tou­jours pas de réponse de votre part.

Vous com­pren­drez, concer­nant cette ques­tion essen­tielle du pou­voir d’achat, Monsieur le Premier minis­tre, que les orien­ta­tions du Président de la République ne peu­vent que ren­for­cer notre préoc­cu­pa­tion et notre méconten­te­ment.

Attachées aux valeurs et au bon fonc­tion­ne­ment de la Fonction publi­que, sou­cieux d’assu­rer des ser­vi­ces de qua­lité sur l’ensem­ble du ter­ri­toire, réso­lues à amé­lio­rer les condi­tions de tra­vail de tous les agents, déter­mi­nées à res­tau­rer le pou­voir d’achat des agents de la Fonction publi­que, nos orga­ni­sa­tions syn­di­ca­les atten­dent aujourd’hui lors de vos vœux des déci­sions qui répon­dent véri­ta­ble­ment à ces atten­tes.


P.-S.

- Cliquez sur l’icône PDF pour consulter le document !

titre documents joints