Contact

Restauration : augmentation du seuil de la PIM (Prestation InterMinistérielle)

- Augmentation du seuil de la PIM restauration : indice majoré 474 à compter du 1er avril 2017

L’administration participe à la baisse du prix des repas servis dans les restaurants administratifs aux agents en activité, en fonction d’un seuil indiciaire.
Fixé à l’indice majoré (IM) 466 durant presque 20 ans, l’UNSA a obtenu la hausse de ce seuil : IM 474 à compter du 1er avril 2017 (477 en 2018 et 481 en 2019).

Très atten­due, la cir­cu­laire du 16 mars 2017, concer­nant à la pres­ta­tion inter­mi­nis­té­rielle d’action sociale à régle­men­ta­tion com­mune rela­tive à la res­tau­ra­tion du per­son­nel, pré­cise l’évolution du seuil indi­ciaire de cette PIM res­tau­ra­tion :

A partir du 1er avril 2017 : indice brut (IB) : 559 ; IM :474 ;

- En 2018 : IB : 563 ; IM : 477  ;

- En 2019 : IB : 567 ; IM : 481.

Cette évolution, deman­dée expres­sé­ment par l’UNSA-Fonction Publique, était abso­lu­ment néces­saire pour tenir compte des évolutions des grilles indi­ciai­res liées à l’appli­ca­tion du pro­to­cole PPCR.

L’UNSA pour­suit son action en faveur de la res­tau­ra­tion col­lec­tive, qui permet l’accès au plus grand nombre des agents à des repas équilibrés à un tarif avan­ta­geux et qui cons­ti­tue un véri­ta­ble vec­teur de convi­via­lité et de cohé­sion.

L’UNSA pré­co­nise notam­ment une aug­men­ta­tion de la pres­ta­tion res­tau­ra­tion, actuel­le­ment fixée à 1,22€ par repas et par agent béné­fi­ciaire, en fonc­tion de la pro­gres­sion des prix.


titre documents joints