Contact

Restaurant administratif "Duquesne"

L’administration vient de transmettre aux organisations syndicales, le relevé de décisions qui a été pris lors de la réunion du 6 décembre 2013 .
Un nouveau rendez-vous est prévu fin janvier 2014.


La découverte d’une souris morte – verte – dans le self "Duquesne" a conduit les membres du CHSCT AC Travail/Santé à s’informer sur les conditions sanitaires de réalisation des prestations de la gérance du restaurant administratif Duquesne. Au vu du bilan de la visite, les OS ont envoyé une mise en demeure au Secrétaire Général des Ministères sociaux ! (Voir au bas de cet article)

Lors de la visite des locaux organisée le 6 novembre, sous la conduite du gérant de la société EUREST, les membres du "CHSCT AC Travail/Santé" et les représentants de l’administration ont pu relever que la configuration des lieux et le positionnement des équipements engendraient au quotidien des dysfonctionnements. En conséquence, les membres du "CHSCT AC Travail/Santé" sont fondés à demander, sur la base du constat établi (au bas de cet article), une prise en charge dans les meilleurs délais des anomalies et des carences constatées sur :

- l’hygiène ;

- la sécurité des personnels en poste et des usagers du restaurant administratif ;

- les conditions de travail du personnel Eurest en poste.

I - Hygiène

- Rétablissement de l’hygiène au quotidien de la partie encastrée du convoyeur des plateaux qui est d’une accessibilité réduite et de fait d’un entretien limité : constat de la présence de 7 cadavres de souris, par les membres du CHSCT, et de nombreuses déjections. La présence de débris et restes alimentaires tombés des plateaux peuvent favoriser la présence de nuisibles susceptibles de pénétrer dans la zone par les passages de câbles ;

- Adaptation du sol de la salle de restauration pour l’évacuation des eaux usées via les siphons de sol, aujourd’hui mal orientés et qui induisent un mauvais trajet pour l’écoulement des eaux usées et une retenue d’eau ;

- Réparation de la fuite permanente d’une canalisation au local plonge, signalée depuis la mise en service de la fontaine dans la cour intérieure, et qui engendre une eau stagnante en permanence sur le sol ;

- Mise en étanchéité des bas de portes des réserves et traitement des remontées d’odeurs d ‘égouts ;

- Comblement des jours multiples au niveau des gaines techniques à divers points du circuit des entrepôts des denrées, et du restaurant ;

- Traitement de l’eau stagnante du bassin de rétention de la fontaine ;

II - Sécurité

- Mise en sécurité des branchements, pallier au manque de prises électriques et à l’inadéquation de la puissance des prises qui conduisent à de nombreux branchements locaux non sécurisés ;

- Résorption de l’humidité du sol et aménagement des raccords de sol aujourd’hui saillants en salle de restauration, inadaptés aux passages des charriots de vaisselles et qui de plus engendrent un risque de chute permanent pour le personnel et les usagers ;

- Adaptation des accès à la configuration des lieux, les portes pleines ne permettant pas aux usagers de rentrer et sortir en toute sécurité. Les portes de l’une des issues de secours ont été munies de serrures et sont fermées en fin de service, pourquoi ?

III - Amélioration des conditions de travail

- Prise en charge de l’aménagement du couloir d’évacuation des déchets étroit, plinthes retirées, et arrivées d’eaux cassées ;

- Aménagement ou suppression du convoyeur, le « tunnel » est dépourvu d’éclairage, le personnel y accède et circule en position plié en deux pour procéder à l’évacuation des déchets, des verres cassés, des souris et de leur déjections !

- Amélioration de l’aération dans la salle de plonge aujourd’hui insuffisante ;

- Prise en compte de l’inefficacité du lave-vaisselle en chaîne inadapté à la configuration des lieux, qui induit une double manutention, de la casse de vaisselle et un double lavage.

IV – Qualité de service et des produits

- Le respect de l’hygiène, de la sécurité, des conditions de travail et l’amélioration des équipements, de la logistique, constituent les axes majeurs qui doivent permettre d’offrir aux usagers du restaurant administratif la qualité de service et de produit attendus.

- Un comité de suivi de la qualité des produits servis aux usagers est mis en place par la DRH.


P.-S.

Cliquez sur les icônes PDF pour consulter les documents !

titre documents joints