Contact

Protection de la santé des travailleurs

REACH,(Registration, Evaluation and Autorisation of Chemicals) doit compléter la réglementation existante.

- Au moment où la proposition de réforme de la législation européenne sur le commerce des substances chimiques, appelée REACH (Registration, Evaluation and Autorisation of Chemicals) va être examinée en deuxième lecture par le Parlement européen, l’UNSA a participé le 19 septembre à Bruxelles à une conférence organisée par la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur les liens entre REACH et la législation européenne en matière de protection de la santé et de la sécurité des travailleurs.

- L’UNSA, avec la CES, considère que :

- REACH doit compléter la réglementation relative à la protection de la santé et de la sécurité au travail ;

- la procédure d’autorisation de mise sur le marché de produits par REACH doit être de promouvoir le remplacement des substances chimiques les plus dangereuses comme le prévoit la législation européenne sur les agents cancérogènes.

- L’UNSA, comme la CES, apporte donc son soutien à la proposition du Parlement en ce qui concerne la place du principe de substitution dans REACH et s’associe à la déclaration de John Monks, secrétaire général de la CES, selon laquelle : « Une autorisation pour une substance extrêmement dangereuse doit toujours être refusée quand une alternative plus sûre existe ».

- Consultez le site « l’UNSA et l’Europe » sur la page d’accueil du site UNSA ou :

http://www.unsa.org/Europe/IndexEurope.html