Contact

La sous-déclaration des maladies professionnelles et des accidents du travail coûterait jusqu’à 1 milliard d’euros !

- Entre 565 millions et 1,015 milliard d’euros, c’est ce que représente le coût pour le système français d’assurance-maladie de la sous-déclaration des accidents du travail et des maladies professionnelles (AT-MP), conclut un rapport d’experts rendu au gouvernement en juillet.

- Dans le cas des cancers, ce serait "au minimum" un malade sur deux qui ne serait pas reconnu dans le cadre de la branche AT-MP. L’asthme et les troubles musculosquelettiques sont également insuffisamment déclarés.

- Enfin, le rapport évalue à 38.000 le nombre d’accidents du travail avec arrêt non déclarés.

- Le rapport épingle quatre principales causes à la sous-déclaration :

- les réticences des victimes à déclarer leur maladie,

- l’absence de sensibilisation des médecins généralistes aux liens entre travail et santé,

- la difficulté à réactualiser les tableaux de maladies professionnelles en fonction des connaissances scientifiques,

- l’attitude des employeurs qui ne déclarent pas certains accidents ou font pression sur le salarié pour qu’il ne déclare pas l’accident ou la maladie.


P.-S.

- Cliquez sur l’icone PDF pour consulter le docuement !

titre documents joints