Contact

INTEFP - Journée de neige du 18 décembre 2017...

CFDT - CGT - FSU/SNUTEFE - UNSA

- Vos représentants du personnel vous informent…

Vos représentants du personnel ont appris qu’un mail avait été adressé en date du 26 janvier 2018, par le département RH, à quelques agents de Marcy L’Etoile, en ces termes :

« Pour les agents ayant fait le déplacement le 18 décembre 2017 (jour de la neige), l’équipe de direction a décidé de compenser le nombre d’heures à hauteur du forfait jour.
En compensation, le nombre d’heures correspondant à la différence entre vos heures pointées et le forfait a été réinjecté dans votre compteur horaire le 18 décembre. »

Les 4 organisations syndicales, CFDT, CGT, SNUTEFE et UNSA, ont donc adressé le 29/01/2018 un mel à la direction pour demander des éclaircissements sur cette situation.

Nous déplorons une inégalité de traitement entre les agents du fait de cette décision.

En effet, le 18 décembre 2017, si des agents ont fait le déplacement, d’autres ont été dans l’incapacité de le faire.
- Certains n’ont pas pu arriver jusqu’à Marcy l’Étoile, sont parfois restés bloqués plusieurs heures dans leur véhicule et ont finalement rebroussé chemin.
- Certains sont arrivés jusqu’à Marcy L’Étoile et, parmi eux, certains ont effectué une journée d’au moins 7H42 et d’autres un nombre d’heures inférieur à ce forfait journalier.
La direction a décidé de compenser le nombre d’heures manquant pour ces derniers.

- La note climatique du 15 juin 2017 (qui serait à revoir) n’a pas été appliquée.

- Pour ceux ayant pointé un nombre d’heures au moins équivalent à 7H42 et pour ceux n’ayant pu effectuer le déplacement jusqu’à Marcy L’Étoile, aucune compensation n’a été prévue.

Malgré nos demandes par mel et nos échanges lors du dernier CHSCT le 05 avril dernier, la direction a refusé l’octroi d’un jour exceptionnel de congé, comme nous le demandions, pour tous les agents.

Par ailleurs, nous avons également appris que le CODIR, réuni le 22 janvier 2018, avait décidé de prendre en compte un temps télétravaillé pour certains agents alors même qu’aucun accord sur le télétravail n’a abouti à ce jour, entre vos organisations syndicales et la direction. Si nous nous réjouissons du fait qu’il soit possible de télétravailler à l’INTEFP, là encore, nous déplorons le traitement inéquitable du personnel, certains agents ignorant cette possibilité.

Vous apprécierez, à sa juste valeur, l’iniquité dont a fait preuve la direction entre les agents de l’INTEFP à l’occasion de cette journée d’intempérie et ce, dans une très grande opacité !

- N’hésitez pas à nous faire remonter vos remarques à ce sujet.