Contact

DARES

BADGERA ? BADGERA PAS ?

8O% des agents de la DARES se sont prononcés CONTRE le badgeage pour enregistrer leur temps de travail !
Dont acte !
Pourtant...

Un dialogue social... perturbé...

L’expérimentation est vécue comme une contrainte pour les 3 mois à venir par les agents de la DARES.

La consultation des personnels aurait du conduire la Directrice à engager un dialogue avec les représentants du personnel. Mais, ce n’est, hélas, pas le cas !

Que dire du badgeage lié à la mise en oeuvre de l’aménagement de la Réduction du Temps de Travail dans ce ministère :

- le badgeage a été imposé notamment à l’initiative du DAGPB de l’époque qui en avait fait un "élément incontournable" et constitutif de l’attribution des jours "RTT"...

- depuis plus d’un an, l’UNSA itefa réclame la tenue d’un comité de suivi de l’accord RTT...? Mais en vain...!

- depuis 2 ans, l’administration centrale du secteur solidarité n’a toujours pas mis en place de moyens automatisés de contrôle et d’enregistrement du temps de travail...

Ainsi ceux qui prônaient cette mise en place s’exonèrent-ils des obligations qu’ils ont eux-mêmes générées !
Alors, pourquoi les agents de la DARES devraient-ils céder là où les initiateurs se dispensent de toutes contraintes et s’accordent d’ailleurs les jours RTT ?

En tout état de cause, les résultats de la consultation des personnels doivent être pris en compte !


P.-S.

- l’UNSA itefa veillera à ce que ce principe soit respecté !