Contact

CAP des adjoints administratifs du 2 février 2018

Les élu(e)s du corps des Adjoints Administratifs ont décidé à l’unanimité de ne pas siéger à la CAP du 2 février 2018 et de ne pas participer à la pré CAP qui devait se tenir du 29 janvier au 1er février 2018.

En effet, cette CAP, très attendue, devait étudier les tableaux de promotion de grades.

A la réception des documents préparatoires, les élu(e)s ont relevé de nombreuses imprécisions rendant impossible l’analyse et l’étude des dossiers dans des conditions acceptables. Aussi, ils refusent d’engager leur responsabilité et de prononcer leur avis au regard des données non fiables transmises.

L’UNSA ITEFA soutient les élu(e)s qui souhaitent un dialogue social respectueux de leur catégorie.


CAP des Adjoints Administratifs du 2 février 2018

MOTION

"Monsieur le Président,

Les élu(e)s des organisations syndicales CFDT, CGT Santé et Travail, FO Santé et Travail, SUD, UNSA Santé et UNSA ITEFA Travail, ont pris la décision de ne pas se rendre à la pré CAP du 29 janvier au 1er février 2018 et de ne pas siéger à la CAP du 2 février 2018.

Cette Commission initialement prévue début décembre 2017 a fait l’objet d’un report, l’administration ayant fait connaitre sa volonté de vérifier les tableaux d’avancement 2018 suite à un dysfonctionnement du logiciel RenoiRH.

A la réception des dossiers, le 16 janvier 2018, sans remettre en cause le travail de vos équipes et de nos collègues, les élu(e)s ont relevé de nombreuses imprécisions, notamment :

- les dates d’entrées dans les services : erronées pour la plupart,

- les critères d’ancienneté dans le grade,

- les dates d’entrée dans le grade d’AAP2 (dont les agents AAP2, avant la mise en place du PPCR),

- enfin des agents ne figurant pas sur les bonnes listes, voire même oubliés,

- La non prise en compte des mentions, pénalisant ainsi les agents dans le classement,

- Un ordre du jour conséquent avec seulement quatre jours de préparation.

Il est temps que l’administration tienne compte de nos observations.

Les élu(e)s rappellent que lors de la précédente CAP, ils avaient déjà fait part de leur position et une motion, après lecture en plénière, vous avait été remise pour alerter sur les difficultés rencontrées.

Aussi, nous exigeons, afin de nous permettre une préparation et une étude des dossiers dans des conditions acceptables, par respect pour nos collègues de catégorie C, que nous soient remis des tableaux à jour.

Il est nécessaire que nous disposions des éléments permettant un travail sérieux et constructif au cours de la pré-CAP et CAP et que nous puissions nous appuyer sur des données fiables.

Cette instance particulière engage notre responsabilité syndicale puisqu’elle doit donner un avis sur les promotions qui oblige à un dialogue social respectueux de cette catégorie.

Pour toutes ces raisons nous ne siégerons pas à la CAP !

Syndicalement.

Les élu(e)s de la CAP des adjoints administratifs.

Le 25 janvier 2018"