Contact

Arrêté du 8 décembre 2016 relatif à l’organisation du temps de travail dans les directions et délégations du secrétariat général des ministères sociaux

La ministre des affaires sociales et de la santé, la ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes et le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports,

- Vu la loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées ;

- Vu le décret n° 2000-815 du 25 août 2000 modifié relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l’Etat et dans la magistrature ;

- Vu le décret n° 2002-60 du 14 janvier 2002 relatif aux indemnités horaires pour travaux supplémentaires ;

- Vu le décret n° 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d’un secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales ;

- Vu l’avis du comité technique d’administration centrale relevant des ministres chargés du travail et de l’emploi du et du comité technique d’administration centrale unique relevant des ministres chargés des affaires sociales, de la santé, des droits de femmes, de la jeunesse et des sports réunis conjointement le 8 décembre 2016,

Arrêtent :

- Article 1

L’article 1er du décret du 25 août 2000 susvisé fixe la durée du travail effectif à trente-cinq heures par semaine dans les services et établissements publics administratifs de l’Etat ainsi que dans les établissements publics locaux d’enseignement.
Le décompte du temps de travail est réalisé sur la base d’une durée annuelle de travail effectif de 1 607 heures maximum, sans préjudice des heures supplémentaires susceptibles d’être effectuées.
Le présent arrêté définit le cycle de travail mis en œuvre dans les directions et les délégations du secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales sur la base d’une durée annuelle de travail effective de 1 607 heures calculée sur l’année civile en application de l’article 4 du décret du 25 août 2000 susvisé.
Article 2 En savoir plus sur cet article...

En application de l’article 4 du décret du 25 août 2000 susvisé, le cycle de travail de référence des agents des directions et délégations du secrétariat général des ministères sociaux, à l’exception de ceux régis par les dispositions de l’article 10 du décret du 25 août susvisé, est le cycle hebdomadaire.
Les modalités de ce cycle sont les suivantes :

- la durée hebdomadaire de travail effectif est fixée à 38 heures 30 réparties sur 5 jours ;

- la durée quotidienne de travail est de 7 heures 42 minutes ;

- les agents bénéficient de 20 jours de repos au titre de l’aménagement et de la réduction du temps de travail.

- Article 3

L’obligation prévue à l’article 6 de la loi du 30 juin 2004 susvisée prend la forme de la suppression d’un jour de repos au titre de l’aménagement et de la réduction du temps de travail.

- Article 4

Le directeur des ressources humaines prend une décision portant règlement intérieur qui fixe, après consultation du comité technique, les conditions de mise en œuvre du cycle hebdomadaire de travail et les horaires de travail en résultant.

- Article 5

L’arrêté du 18 décembre 2001 relatif aux cycles de travail au ministère de l’emploi et de la solidarité, l’arrêté du 28 décembre 2001 portant application du décret n° 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l’État aux personnels affectés dans les services et établissements relevant du ministère de la jeunesse et des sports, l’arrêté du 8 janvier 2002 portant application du décret n° 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail dans les services et les établissements relevant du ministère de la jeunesse et des sports, l’arrêté du 16 avril 2002 relatif à l’application des horaires variables au ministère de l’emploi et de la solidarité, l’arrêté du 25 avril 2002 portant application du décret n° 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique de l’Etat au ministère de l’emploi et de la solidarité et l’arrêté du 24 mars 2003 relatif à la compensation des heures supplémentaires au ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité et au ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées sont abrogés en ce qu’ils concernent le cycle de travail de référence dans les directions et délégations du secrétariat général des ministères sociaux.

- Article 6

Le présent arrêté prendra effet au 1er janvier 2017 et sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 8 décembre 2016