Contact

Arrêté du 31 octobre 2018 fixant les règles d’organisation générale, la nature, la durée, les coefficients et le programme des épreuves du concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat

- Cliquez ci-dessus !


Le ministre de l’action et des comptes publics,
- Vu le code de la recherche, notamment son article L. 412-1 ;
- Vu le décret n° 2015-1449 du 9 novembre 2015 modifié relatif aux conditions d’accès et aux formations à l’École nationale d’administration ;
- Vu le décret n° 2018-793 du 14 septembre 2018 instituant à titre expérimental un concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat et notamment son article 3 ;
- Vu l’avis du conseil d’administration de l’École nationale d’administration en date du 10 octobre 2018,
Arrête :
- Article 1

Le concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration institué par le décret du 14 septembre 2018 susvisé peut être ouvert dans les trois spécialités suivantes :

- sciences de la matière et de l’ingénieur ;
- sciences de la vie ;
- sciences humaines et sociales.

Lorsque le concours est ouvert dans plusieurs spécialités, les candidats choisissent lors de l’inscription la spécialité au titre de laquelle la candidature est présentée. Ce choix ne peut plus être modifié après la clôture des inscriptions.

- Article 2

Dans chacune des spécialités, le concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration comprend les épreuves suivantes :
1° Épreuve d’admissibilité  :
Une épreuve de rédaction d’une note d’analyse et de propositions à partir d’un dossier de 25 pages maximum (durée : cinq heures ; coefficient 6).
2° Épreuves d’admission :
a) Un entretien permettant, à partir d’un dossier renseigné par le candidat et présentant son expérience professionnelle et ses travaux de recherche, d’apprécier ses aptitudes, ses motivations, son parcours et ses réalisations ainsi que son aptitude à mobiliser, dans un environnement professionnel, les connaissances et compétences acquises pour l’accomplissement des fonctions confiées aux corps recrutant par la voie de l’École nationale d’administration.
- L’entretien débute par un exposé liminaire d’au plus 10 minutes permettant au candidat de se présenter et d’évoquer son parcours ainsi que ses travaux universitaires.
Il se poursuit par des échanges portant notamment sur la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle résultant de la formation à la recherche et par la recherche, conformément à l’article L. 412-1 du code de la recherche. Le candidat est également interrogé sur son aptitude à inscrire son activité dans le cadre général des institutions politiques et administratives françaises et européennes.
- L’entretien peut donner lieu à des cas pratiques ou à des mises en situation professionnelles en lien avec les fonctions confiées aux corps recrutant par la voie de l’École nationale d’administration.
- Seul l’entretien donne lieu à notation.
- Le dossier, dont le modèle est mis en ligne sur le site internet de l’École nationale d’administration, n’est pas noté.
- Durée : une heure, dont un exposé liminaire d’au plus dix minutes ; coefficient 4.

b) Une épreuve orale en langue anglaise comportant la lecture d’un extrait et le commentaire d’un texte de 600 mots environ ayant pour sujet l’actualité européenne et internationale suivis d’une conversation avec le jury.
- Cette épreuve est précédée de quinze minutes de préparation.
Durée : trente minutes ; coefficient 2
- Article 3

Pour chacune des spécialités mentionnées à l’article premier, le programme de l’épreuve d’admissibilité est fixé en annexe du présent arrêté.
- Article 4

Le directeur général de l’administration et de la fonction publique et le directeur de l’École nationale d’administration sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Voir les annexes et programme en cliquant sur le lien suivant :
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/10/31/CPAF1815900A/jo/texte


Décret n° 2018-793 du 14 septembre 2018 instituant à titre expérimental un concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat

- Publics concernés  : candidats aux concours d’entrée à l’École nationale d’administration, élèves français et étrangers, stagiaires des cycles préparatoires.
- Objet : expérimentation d’un concours externe spécial d’accès à l’École nationale d’administration, ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme de doctorat.
- Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication. L’expérimentation du concours externe spécial commence à la session 2019 des concours d’entrée à l’ENA.
- Notice  : le décret prévoit l’expérimentation, pour une durée de cinq ans, d’un concours externe spécial d’entrée à l’École nationale d’administration (ENA) réservé aux titulaires d’un diplôme de doctorat et organisé par spécialités, afin de favoriser le recrutement d’élèves possédant un haut niveau de compétences scientifiques. En outre le décret modifie le décret n° 2015-1449 du 9 novembre 2015 relatif aux conditions d’accès et aux formations à l’École nationale d’administration, notamment concernant les modalités de report des places non pourvues aux différents concours d’entrée à l’ENA


https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/9/14/PRMG1815582D/jo/texte